Le Petit Reporteur est allé à la découverte des ensileuses. Une fois la saison des blés terminée, c’est la saison du maïs qui pointe son nez, et avec elle, le balai des ensileuses.

Le site « moissonneuse.fr »

Grâce au site « moissonneuse.fr », Le Petit Reporteur a  pu rencontrer un conducteur de moissonneuse-batteuse qui pilotait également des ensileuses. Le rendez-vous a été pris fin août 2018 dans la région Centre, près de Chenonceau. L’engin était une ensileuse de la marque New Holland, reconnaissable facilement dans sa livrée jaune orangé.

Ensileuse New Holland

Une vigilance de tous les instants

Pour conduire l’engin, c’est le même principe que pour une moissonneuse-batteuse, c’est-à-dire le permis B. Au niveau du poste de pilotage, c’est sensiblement la même chose : un joystick permet à la fois de régler l’allure et la gestion de la majorité des commandes comme la coupe et le bras. Mais conduire une ensileuse n’est pas de tout repos, il faut avoir l’œil partout en raison du débit constant du bras.

Le bras

Sous ce dernier, il existe des capteurs qui vont détecter la remorque du tracteur et adapter l’allure de la machine ainsi que le débit du bras. Une caméra placée elle aussi sous le bras permet de voir l’intérieur de la remorque.

Beaucoup de bruit…

Les ensileuses sont reconnaissables au bruit qu’elles font, comme une sorte de gros ventilateur. Pas étonnant me direz-vous car ce bruit incessant provient de l’énorme turbine qui permet d’éjecter à forte pression l’ensilage.

La turbine

Cette turbine est contenue à l’arrière de la machine. Autant vous dire que ça fait un bruit d’enfer et que des bouchons d’oreilles ne seraient pas de refus.

La coupe

Au niveau de la coupe, Fabrice, le conducteur, explique qu’il y a du progrès. Si auparavant il fallait suivre les rangs de maïs, désormais, un écart n’est pas dramatique. Les rotors ont remplacé les coupes classiques. Ainsi ils coupent et ramènent aussitôt les pieds vers l’intérieur de la coupe pour acheminer le tout dans la vis sans fin. Pauvre maïs.

Ensileuse en action

Il n’est pas surprenant que les malheureuses victimes qui se retrouvent happées par les rotors n’en ressortent pas indemnes. Car chaque année, des accidents sont à déplorer en dépit des nombreuses mises en garde pour quiconque souhaite approcher ces machines.

D’autres travaux d’ensilages

L’aventure dans la région centre a été courte mais Le Petit Reporteur a pu renouveler l’expérience.

Ensileuse de marque John Deere

Jaguar 950, la Claas

C’est dans les Côtes-d’Armor que nous avons pu découvrir une nouvelle sortie : la Jaguar 950 de chez Claas. Elle est magnifique dans sa livrée verte, grise et rouge. Admirez la bête.

Jaguar 950 de Claas

Les ensileuses comme les moissonneuses-batteuses sont des engins imposants. Elles sont bardées d’électronique et elles n’ont rien à envier aux voitures autonomes qui commencent à voir le jour.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.