Caroline Hien, un parcours atypique

La vie ne semblait pas sourire à Caroline Hien. La jeune femme n’a pas eu la chance de bénéficier d’une éducation comme ses camarades. Et pourtant, à force de détermination, elle est devenue une chef d’entreprise dont la réputation traverse les frontières de l’Afrique.

  Une idée simple

En posant la question à son mari s’il était possible de faire de la confiture à partir de mangues, Caroline Hien a eu une idée de génie. En 2015, elle décide de monter sa petite entreprise. Elle crée la marque Carol’s. Sa marque de fabrique, la confiture made in Côte d’Ivoire, son pays. Elle transforme ainsi les fruits et les vend sous un packaging aux couleurs de l’Afrique.

  Une femme dynamique

Caroline Hien est une jeune femme ambitieuse et travailleuse. Si son activité est aujourd’hui diversifiée, de la transformation des épices africaines à la fabrication des produits de beauté à base d’ingrédients naturels, elle a dû surmonter des défis.

  Une entreprise à taille humaine

C’est dans la maison de la jeune femme et de son époux que l’entreprise a élu domicile. Ainsi, son jardin est occupé par quatre femmes : deux à la plonge et deux au nettoyage des verres. Sa terrasse et le bureau de son époux, infographiste, son également assiégés par les cartons.

  Une philosophie de vie

« L’échec est un orphelin, alors que succès a beaucoup de parents. Restez fidèle à votre équipe de départ et laissez les participer à votre succès. » tel est le leitmotiv de Caroline Hien. Son idée n’est pas de produire à grande échelle mais plutôt de fabriquer de façon artisanale et optimisée dans différentes régions. « Nous pensons global et agissons localement » explique-t-elle.

  Des prix comme reconnaissance

En 2015, alors que son entreprise affiche un carnet de commande de trois cents pots, Caroline Hien franchit une étape de plus dans l’histoire de son entreprise. Mais à l’époque, elle ne dispose pas des infrastructures nécessaires à son développement. Les banques sont réticentes à lui prêter l’argent qui lui manque. Caroline Hien ne s’avoue pas vaincue pour autant. Elle décide de se présenter à un concours. Elle remporte ainsi le « Prix du Patronat » pour l’innovation 2015. Suivront trois autres prix dont le « Prix du Challenge Startuper de la Fondation Total » en 2016.  Entre temps l’entrepreneuse a dû renouer avec les bancs de l’école. Analphabète et timide, elle devait en effet avant inspirer confiance et savoir-faire dans la vente de son produit.

Aujourd’hui, sa marque est présente sur le marché avec plus de quarante-cinq produits (préparation de fruits, beurre de Karité, huile de Coco, épices). Le prochain challenge de la jeune entrepreneuse : conquérir le monde. Mais Caroline Hien sait que le chemin est semé d’embûches. Elle a dû surmonter déjà des moments difficiles et nombreux. Mais elle ne s’est pas découragée pour autant.

Pour plus d’information : Carol’s.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.