Voilà déjà presque trois ans que le jeu Dark Souls III est sorti sur consoles et PC. Il est actuellement en promotion sur la plateforme de jeu en ligne Steam. La licence est connue pour être une saga mythique mais également difficile. Entreprendre de jouer à Dark Souls c’est plonger dans un univers terrifiant où la peur de mourir est constante. Mais au-delà de cet aspect, avez-vous compris l’histoire ? Dans le cas contraire, alors lisez ces quelques lignes…

Aux origines d’un mythe

La licence Dark Souls s’inscrit dans la ligné de Demon’s Souls, un jeu sorti sur Playstation 3 en 2009.

demon souls.jpg

Le joueur, plongé dans un univers médiéval sombre, doit combattre les démons qui ont envahi le royaume fictif de Bolétaria, en raison de la soif de puissance du roi Allant XII. Mais la quête est semée d’embûches. Qui s’y engage sait qu’il va falloir mourir, mourir et … encore mourir.

Dark Souls une licence « terrible »

Tout joueur, novice comme confirmé, tremble au simple fait d’entendre les mots « Dark Souls ». C’est en effet une licence bien connue dans le monde du jeu vidéo. Qui se prétend « gamer » doit s’être un jour frotté à la licence ou du moins l’envisage. Tout comme son aîné, elle met à rude épreuve les nerfs, plongeant alors le joueur dans la peur de mourir à l’approche de la fin d’un niveau et ainsi d’être contraint de tout devoir reprendre à zéro ou encore le poussant à l’exultation d’avoir terminé un niveau. Elle est sans pitié ! Et la difficulté n’a pas été revue à la baisse par rapport à Demon’s Souls. La moindre faute et une sanction dans un univers où la mort est légion. Mais plus dure est l’épreuve, meilleure est la victoire.

Dark Souls, aux origines du Feu

C’est en 2011 que sort le premier volet de la saga. Comme dans Demon’s Souls, le joueur se retrouve dans un univers médiéval sombre. À l’origine, les dragons ancestraux gouvernaient sur le monde. Mais le feu est arrivé et avec lui la disparité. C’est alors que certains d’entre eux y virent un moyen de prendre le pouvoir. C’est le cas de Gwyn, le Seigneur de la Lumière. Aidé de complices et du dragon traître, Seath l’écorché, il décima les dragons et instaura l’âge du Feu durant des millénaires.

dark-souls-1

Bien plus tard, les dieux salvateurs, et avec eux les humains, s’élevèrent. Mais le Pygmée, leur ancêtre et détenteur lui aussi d’une partie du Feu, les affubla de la Marque Sombre. Les humains devinrent alors Carcasses et errent ainsi depuis entre la mort et la folie.  Le joueur doit mener une quête périlleuse dont le but ultime est de s’allier au Feu et restaurer l’Âge du Feu ou quitter les lieux en vie et instaurer l’Âge des Ténèbres et l’avènement de l’humanité.

Dark Souls II ou la trahison de la reine

Ici le joueur se retrouve dans le corps d’un personnage surnommée l’ « Âme damnée » qui arrive à Drangleic, royaume où les humains frappés du sceau de la Marque sombre viennent rechercher un remède. Mais ces derniers retournent à l’état de Carcasses et oublient leur passé.

dark-souls-2

Dans sa quête le joueur réunit quatre Grandes Âmes qui lui permettent d’atteindre le royaume du roi Vendrick. Mais une fois sur place, la reine Nashandra lui révèle qu’il est parti depuis longtemps. L’Âme damnée parvient malgré tout à le retrouver au fond d’une crypte, à l’état de Carcasse. Au cours de son périple, il apprend que Nashandra n’est en fait qu’un fragment de l’âme de Manus, Père des Abysses et boss final du DLC de Dark Souls.

Dark Souls III ou la mort du Feu

Le Prince Lothric, devant se lier au Feu refuse sa mission et observe de loin la mort du Feu. Dans son royaume une cloche est le dernier espoir pour l’Âge du Feu. Elle ressucite les anciens Seigneurs des Cendres afin de les lier la Première flamme. Tous cherchent à fuir leur devoir, sauf un. La cloche essaie de rallier alors des guerriers mort-vivants. Ils sont appelés Morteflammes. C’est l’un d’eux que le joueur incarne. Sa mission consiste à tuer les quatre Seigneurs des Cendres. Il deoit ensuite ramener leurs cendres  et les lier au Feu et ouvrir ainsi la voie vers la Première flamme. Là l’attendra l’Âme des Cendres.

dark-souls-iii-2000x1197-soul-of-cinder-hd-1670

Une fois le combat terminé, plusieurs choix s’offrent à lui : se lier au Feu, appeler la Gardienne du Feu pour éteindre la flamme, tuer la Gardienne ou s’emparer de la flamme et devenir le Seigneur noir de Londor.

Plonger dans l’univers de Dark Souls, c’est devoir évoluer dans un monde impitoyable. C’est aussi affronter des ennemis tous plus terribles les uns que les autres. C’est faire le choix ultime de maintenir le Feu et perpétuer l’ordre établi ou l’éteindre et plonger le monde dans les Ténèbres et  voir alors l’avènement de l’humanité. Et vous, saurez-vous alors faire le bon choix ?

Retrouvez le trailor du jeu Dark Souls 3.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.