Le lundi 1er avril  2019, les élèves de la classe de 6ème “Vénus” du collège Louis Merle de Secondigny s’initiaient, avec les élèves de CM2/CM1 de l’école publique de Saint-Aubin, aux jeux écossais. Deux animateurs de l’association des Highland Games bressuirais, Martine Brunerie et Franck Pouhet, sont venus leur faire découvrir les danses écossaises et les jeux de forces, notamment le retourné de caber, l’épreuve la plus impressionnante des jeux.

Depuis le XIe s. les membres d’un clan se rassemblaient. Parfois ils venaient du monde entier. C’est le roi Malcolm III qui organisa le premier rassemblement. Ainsi pour mesurer leur force et asseoir leur pouvoir, les clans organisaient ce genre de concours. Ils ramassaient alors de gros cailloux dans les rivières. Le but était de les lancer le plus loin possible. Tombés dans l’oubli les jeux écossais sont devenus depuis quelques années un rendez-vous incontournable dans le monde et notamment dans la région. Ainsi Les 15 et 16 juin 2019 se tiendra le championnat du monde amateur de Highland Games au Château de Bressuire. Mais le vendredi 14 juin, avant ce long week-end de compétition, quelques élèves des collèges du département pourront rencontrer les athlètes et participer à leur manière aux Highland Games. Ce sera le cas des vingt-et-un élèves de 6ème “Vénus” du collège Louis Merle de Secondigny, accompagnés des élèves de CM2 de l’école primaire de Saint-Aubin. Il y a quelques mois encore, ils ignoraient l’existence des jeux. Ils étaient d’ailleurs assez incrédules lorsqu’ils ont entendu parler de l’événement par leur professeure d’Anglais, Sandrine Delhaye, à l’initiative du projet. Mais après quelques recherches sur internet, ils se sont pris au jeu. En décembre, ils ont notamment rencontré un musicien écossais. Gavin Anderson est venu jouer de la cornemuse et présenter l’Écosse.

Deux membres de l’association des jeux écossais en France (AJEF) sont venus à l’occasion le lundi 1er avril 2019 pour initier les élèves de 6ème du collège Louis Merle aux Highland games. Martine Brunerie, ancienne professeure d’EPS du collège Supervielle à Bressuire, est aujourd’hui la seule juge-arbitre de France aux Highland Games. Férue de danse écossaise, elle a initié les jeunes élèves à quelques pas de danse, tandis que Franck Pouhet, son mari et membre lui aussi de l’association des Highland Games de Bressuire, a prodigué ses bons conseils dans des épreuves plus physiques comme le lancer de pierres ou encore le retourné de troncs, épreuve phare du championnat des Highland Games.

L’après-midi s’est déroulé dans la bonne humeur. Les élèves se sont rapidement pris au jeu. Martine Brunerie et Franck Pouhet étaient ravis d’avoir passé un bon moment en compagnie des élèves dynamiques et volontaires. Le rendez-vous est donné au vendredi 14 juin au Château de Bressuire. Les élèves pourront rencontrer en avant-première les athlètes et se mesurer à eux dans des épreuves plus dures les unes que les autres. Au programme, course en sac, lancer de pierres, tir à la corde ou encore lancer de troncs. À noter que les élèves de 6ème “Vénus” correspondent déjà avec un athlète belge, Glenn Nijs, qui participera au championnat du monde à Bressuire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.