Les filles de L’Interparoissial de Saint-Lô sont allées au match de la coupe de monde de football féminin au Havre. Avant d’assister au matche, elles ont pu visiter le centre de formation.

Un concours de circonstances

À l’occasion de la Coupe du Monde de Football Féminin Mathieu Pilatte, Alexandre Catherine et Maxime Legrand, professeurs d’EPS au collège L’Interparoissial de Saint-Lô, ont inscrit deux équipes à la journée « Foot Féminin » organisée par l’UGSEL le mardi 30 avril dernier. Pour l’événement les filles de chaque équipe devaient réaliser un mini scénario filmé autour de l’événement. Les filles de l’Interparoissial ont joué le jeu. Elles se sont déguisées aux couleurs des pays participants, afin de prononcer un discours fédérateur et unificateur.

Un mois plus tard le verdict était sans appel. Les deux équipes saint-loises remportaient les places du match du vendredi 14 Juin au Havre où l’Angleterre et l’Argentine se sont affrontées.

La visite du centre de formation

Les filles ainsi libérées des cours avant midi ont pris la direction du Havre. Elles ont fait un premier arrêt au centre de Formation pour une visite guidée de l’internat. Lors de la visite, le coach Mickael Lebaillif leur a expliqué le déroulement d’une journée d’un jeune pensionnaire havrais. Les filles ont pu découvrir que le sport et l’école allaient de pair. Intéressées, elles ont posé de nombreuses questions. Elles se rendu ainsi compte que lier le sport de haut niveau et les études nécessitait de nombreux aménagements.

Les élèves joueurs sont libérés pour les entrainements les matins et après-midi et sont donc contraints de travailler davantage en dehors de l’école pour pouvoir être au niveau attendu en classe. Une grande équipe d’éducateurs et d’encadrants est ainsi mise en place au centre de Formation. Ils accompagnent au mieux les élèves dans leurs parcours scolaires et sportifs.

Rendez-vous à la « Plage »

Une fois la visite du centre de formation effectué, les professeurs d’EPS ont emmené les filles à la plage. Sur les lieux, elles ont pu y découvrir de multiples activités mises en place par la Fédération Française de Football et s’y sont prises au jeu : baby-foot / jeu de précision / deux contre deux / atelier photo…

Chacune des filles s’est essayée avec plus ou moins de réussite, mais les sourires et la bonne humeur sont restés intacts.

Puis est venu l’heure du match. C’est aux couleurs de l’Angleterre que les filles se sont maquillées pour assister au match, ce qui a porté chance à leur équipe favorite.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.