Après le succès du Renegade, Jeep se place sur le segment des SUV compacts avec le Jeep Compass, sorti en 2017. Le Petit Reporteur a pu l’essayer début août.

Compass, un nouveau modèle

La Jeep Renegade a connu un franc succès. En 2017 la marque a ainsi voulu se positionner sur un nouveau marché, celui des SUV compacts. Le Jeep Compass est né. C’est un SUV aux allures de 4 x 4 sans en avoir forcément le potentiel. Il est cependant disponible en deux roues motrices. Ses concurrents sont le Peugeot 3008 ou encore le Nissan Qashqai. Niveau design, le Compass arbore les sept barrettes caractéristiques de la marque, ainsi qu’une face avant qui n’est pas sans rappeler celle du Jeep Wrangler. L’habitacle, quoique austère, dispose malgré tout d’une bonne finition et les plastiques sont de qualité. Le système U-Connect offre une large gamme d’instruments numériques. Les places à l’arrière sont spacieuses et le coffre présente une capacité de 348 litres.

À bord du Jeep Compass

À bord, l’assise est confortable quoique raide. Les réglages électriques du siège sur le modèle essayé sont pratiques mais pas indispensables. Le siège conducteur est profond et l’assise peut être trop profonde pour de petits gabarits. Niveau tenue de route, la voiture tient bien, même dans les virages. L’option de franchissement de ligne, quant à elle, permet de maintenir la voiture dans sa trajectoire mais peut surprendre. Elle peut être déconnectée si besoin. Les 140 chevaux ne sont pas de trop non plus car la voiture est lourde et peine à accélérer. Niveau avantage, la voiture offre un physique avantageux. Son prix est en dessous des autres véhicules de sa catégorie.

Pour plus d’informations : rendez-vous sur le site de la marque.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.