Créé par Mamoru Hosoda, Summer Wars sort en 2009. L’animé est une ode à la solidarité.

L’histoire

Kenji Koiso est un jeune lycéen passionné de mathématiques qui travaille l’été au service informatique d’Oz, un gigantesque réseau social en ligne. Durant les vacances d’été, Natsuki, demande à son ami Kenji Koiso de l’accompagner à Nagano pour l’anniversaire de sa grand-mère, Sakae Jinnouchi, et de jouer le rôle du petit ami. Alors qu’ils sont chez la grand-mère de Natsuki, Love Machine, une intelligence artificielle attaque le réseau et sème le chaos en éliminant un à un les utilisateurs. Face à la menace numérique, la famille décide de s’unir pour battre celui qui sème la terreur sur le net et bien plus.

Des valeurs japonaises et une portée symbolique

Summer Wars regorge de principes. D’abord il y a le respect des anciens que représente la grand-mère de Natsuki. Sakae Jinnouchi est la clé de voûte de la famille. Même lorsque Love Machine menace de lancer la bombe atomique sur la Terre, elle contact un haut responsable politique. Qui plus est l’animé est une ode à la solidarité. C’est grâce à la cohésion du groupe que la victoire sur Love Machine a lieu. Cette cohésion fait écho à la solidarité de la société japonaise. Chacun se souvient de l’effort national fourni par les Japonais après la Grande Défaite pour redresser le pays et rattraper son retard. Enfin le monde virtuel est loin d’être idéal. Rien ne semble arrêter la folie de Love Machine dans sa destruction si ce n’est de vraies personnes.

Summer Wars est un film d’animation japonais qui en plus de nous servir un manga magnifique nous parle de solidarité et des limites de la réalité virtuelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.